En règle générale, en traduction professionnelle, le traducteur ne doit JAMAIS laisser de commentaires pour le relecteur ou le client dans son texte, par exemple « (??) » lorsqu’il n’est pas sûr de la traduction d’un mot ou « (informatique/électronique) » s’il souhaite laisser un choix au relecteur.

En l’absence d’un système spécifique, les manières acceptables de faire passer des commentaires sont :

  • Un fichier de commentaire joint au message de livraison (mais bien séparé du reste des fichiers à livrer)
  • Des commentaires dans le message de livraison

Pourquoi ?

  • Le traducteur ne peut pas supposer que sa traduction sera relue ou analysée par quelqu’un de compétent, et il doit donc toujours fournir un travail qui est de qualité finale à ses yeux.
  • Même dans le cas où le fichier est relu, il est possible dans certains cas que le relecteur ne doive pas tout passer en revue (relecture échantillon), auquel cas il ne verrait pas les commentaires et les livrerait au client final.
  • Il est également possible que le relecteur ne regarde pas systématiquement l’anglais lorsqu’il relit, et pense que certains commentaires sont une fidèle traduction du texte source.

En bref, pour toutes ces raisons, et d’une manière plus générale pour minimiser le risque d’erreur dans le document final, il faut donc séparer les commentaires du texte traduit, et les indiquer en tant que tels au relecteur ou au client.

Évidemment, lorsque les consignes spécifiques du projet sont différentes de ce qui précède, il faut les suivre.