An anglais, on utilise beaucoup, beaucoup le gérondif, mais en français, on l’utilise normalement beaucoup, beaucoup moins. Cependant, beaucoup de traducteurs se laissent aller à la facilité du calque, et on trouve beaucoup de phrases du type :

Si vous n’êtes pas encore membre, vous pouvez vous inscrire en ouvrant la page site.com/page, en indiquant votre nom et en cliquant sur le bouton M’inscrire.

Euh… un peu lourd tout ça.

Il est pourtant facile de reformuler ce genre de phrases en passant à un style plus direct, par exemple :

Si vous n’êtes pas encore membre et souhaitez vous inscrire, vous pouvez ouvrir la page site.com/page, indiquer votre nom et cliquer sur le bouton M’inscrire.

ou bien, encore plus direct :

Si vous n’êtes pas encore membre et souhaitez vous inscrire, ouvrez la page site.com/page, indiquez votre nom et cliquez sur le bouton M’inscrire.

À e2f, pour simplifier, nous avons institué la règle suivante :

  • Un gérondif dans une phrase, OK.
  • Deux gérondifs parfois, mais pas plus d’une fois dans un texte, et encore…
  • Trois gérondifs et plus, seulement avec dérogation spéciale signée par un chef !