Dans beaucoup de cas, « affecter » est un faux ami d’« affect » en passe de devenir un anglicisme.

Normalement, en français « affecter » s’utilise :

  • dans un sens médical (cette maladie affecte les poumons)
  • dans un sens émotionnel (la mort du chaton avait affecté sa mère)
  • dans le sens de feindre (il affecte une certaine bonhomie)
  • dans le sens d’allouer (nous avons affecté des fonds au budget marketing, il a été affecté à un nouveau poste)

Dans tous les autres cas, il faut être créatif quand on traduit le verbe « affect », et ce ne sont pas les solutions qui manquent, par exemple :

  • avoir des conséquences sur, avoir un impact sur, influencer, influer sur, avoir une incidence sur, modifier
  • concerner, toucher, atteindre, détériorer
  • agir sur, attaquer
  • nuire à (un traducteur m’a fait découvrir cette solution récemment, et elle est parfois excellente)

C’est un des faux amis qu’on retrouve le plus dans les traductions, et qui est donc irritant car on doit le corriger sans arrêt alors que les traducteurs devraient employer une des nombreuses variantes possibles suivant le cas de figure.

Cela dit, étant donné le nombre d’utilisations abusives que l’on peut noter du mot « affecter » en français, la dérive est plus qu’entamée et l’utilisation dans le sens anglais du terme sera sans doute un jour acceptable, mais pas encore !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 
Voir aussi decade & décade, eventually & éventuellement et eligible & éligible.