Je ne sais pas si elle est déjà enseignée, mais la méthode du linguiste belge Marc Wilmet pour déterminer l’accord du participe passé est si simple que tout le monde devrait la connaître.

En gros, il nous dit que pour déterminer l’accord du participe passé X, il suffit de se demander si, au moment où l’on écrit le mot X, on a déjà écrit ce qui est ou s’est X. Si c’est le cas, on accorde, et sinon on accorde pas.

Donc par exemple :

  • J’ai lavé mes voitures. Lorsque j’écris lavé, je n’ai pas encore écrit ce qui est lavé, donc on n’accorde pas.
  • Elle s’est lavée. Lorsque j’écris lavée, j’ai déjà écrit ce qui s’est lavé, à savoir s, donc on accorde.
  • Elle s’est lavé les oreilles. Lorsque j’écris lavé, je n’ai pas encore écrit ce qui est lavé, donc on n’accorde pas.
  • Les oreilles qu’elle a lavées. Lorsque j’écris lavées, j’ai déjà écrit ce qui est lavé, les oreilles, donc on accorde.