Dans la mesure du possible, il est préférable d’avoir recours aux termes génériques et aux tournures neutres. Lors de leur premier énoncé, les noms, pronoms, articles, adjectifs, prépositions, etc. sont écrits au long, sous leur forme masculine et féminine. On a ensuite recours au genre non marqué.

Par exemple, on écrit :

  • le personnel

au lieu de :

  • les employés

on écrit :

  • la clientèle

au lieu de :

  • les clients

et on écrit :

  • les gens d’affaires

au lieu de :

  • les hommes d’affaires

Lorsque le masculin et le féminin d’un nom ont la même prononciation, écrire les deux formes au long, du moins pour le premier énoncé. On peut placer le féminin ou le masculin en premier lorsqu’il n’y a pas d’accord grammatical à faire. Dans le cas contraire, on place la forme masculine près du déterminant (adjectifs, participes passés, etc.).

Pour éviter les répétitions fastidieuses et les problèmes d’accords des adjectifs, participes passés, etc., on peut placer au début du document une note d’avertissement. Toutefois, comme cette décision revient entièrement au client, il est préférable pour le traducteur de se conformer aux instructions reçues à ce sujet. La note suivante est générique :

  • N.B. Dans cette publication, la forme masculine désigne tant les femmes que les hommes.

Remarque

Cet article fait partie d’une série destinée aux traducteurs non canadiens traduisant des textes destinés au Canada.