Il n’est normalement pas besoin de connaître le mot ligature pour savoir que l’on met des œufs dans une poêle et non des oeufs dans une pœle.

En fait, les ligatures sont des fusions de caractères qui donnent naissance à des caractères plus compacts. En français moderne, on parle de ligature pour l’e dans l’o, œ, ainsi que pour l’éperluette & (ligature de et) et l’arobase @ (ligature du ad latin).

Historiquement on trouve aussi des e dans l’a, ainsi que pour des raisons purement esthétiques, des ligatures du type fi en ou fl en .

Ligatures

En tant que traducteur, on fera donc attention à écrire œuvre, œuf, œil et bœuf en utilisant œ (Alt-0156), et à ne pas ligaturer poêle et les autres mots où oe est une diphtongue.

Parfois, et les conditions d’apparition de ce problème sont encore mystérieuses pour moi, Word ligature les occurrences de fi (2 symboles) en (1 symbole).

J’ai vu ça plusieurs fois, et je n’ai que récemment compris ce qu’il se passait, mais sans savoir pourquoi.

La dernière fois ça a été une catastrophe. Il s’agissait d’un projet test pour un gros client, et nous étions un peu en retard pour la livraison. Pour une raison ou pour une autre, Word a décidé de ligaturer les fi, et le correcteur orthographique voyait donc des fautes d’orthographe partout (tous les mots contenant les lettres fi ayant été remplacés par une version ligaturée, donc défier devenu défier et afin afin). Quelqu’un a fini par réécrire manuellement les mots, a causé des fautes d’orthographe en travaillant trop vite, a livré sans vérifier (et non vérifier), le client mécontent a refusé l’échantillon, et nos explications maladroites ne sont pas parvenues à nous faire excuser.

Bref… la leçon est apprise, mais si quelqu’un pouvait m’expliquer dans quelles conditions Word ligature à tort et à travers, et surtout comment éviter cela, je lui en saurai vraiment gré !