Oui, oui, on dit bien une espace en typographie, et pas un espace.

Une espace, il y a bien longtemps, c’était un petit bloc de plomb que les imprimeurs plaçaient entre deux caractères. Maintenant, c’est ce qui représente l’espace (ou espacement) entre deux mots.

En typographie française, les espaces insécables sont particulièrement importantes. Elles correspondent à une espace entre deux mots que l’on ne veut pas voir séparés par un retour à la ligne intempestif. Par exemple, les espaces précédant les signes de ponctuation doubles [ ? ! ; et : ], celles séparant les guillemets du texte qu’ils entourent et celles séparant les nombres des unités (par exemple 2 mètres) sont des espaces insécables.

Dans les pages HTML, elles sont particulièrement importantes, car si on précède par exemple un signe : par une espace normale, lorsque l’utilisateur modifie la taille de son navigateur, il arrive un moment où les deux-points se retrouvent tous seuls sur la ligne suivante, tandis qu’avec une espace insécable, ils restent toujours sur la même ligne que le mot qui les précède.

Les logiciels de traitement de texte, par exemple Microsoft Word, ajoutent par défaut une espace insécable avant les signes de ponctuation double. En revanche, ce n’est pas le cas de Tageditor, SDLX et autres logiciels de traduction, donc il faut les faire manuellement.

Pour cela, on fait normalement Alt-0160.

Ctrl-Maj-Espace est une autre méthode pour créer des espaces insécables dans certains logiciels, dont Microsoft Word.

Enfin, le code HTML correspondant est   (nbsp signifie non-breaking space).