Doit-on dire coordonnateur ou coordinateur ?

En fait tous les dictionnaires semblent considérer les deux mots comme synonymes. Seule différence, coordonnateur date du XIXe siècle alors que coordinateur date du XXe siècle (soit dérivé du radical de coordination sur le modèle du latin ordinator, « qui met en ordre », soit emprunté de l’anglais coordinator, nous apprend le dictionnaire de l’Académie française).

Il est intéressant cependant d’observer l’usage. Mes recherches sur Google indiquent qu’à ce jour :

  • en Belgique et en Suisse, on trouve environ 90 % de coordinateur et 10 % de coordonnateur ;
  • en France, on trouve environ 50 % de coordinateur et 50 % de coordonnateur ;
  • au Canada, on trouve environ 90 % de coordonnateur et 10 % de coordinateur.

On remarque donc que, comme souvent, les Canadiens utilisent le mot le plus ancien (ou orthodoxe). Sur le coup, je suis plutôt belge car je préfère le son de coordinateur, mais pour les traductions, il est de bon ton de s’adapter à l’usage majoritaire du pays cible, si tant est qu’il y ait une claire majorité !

À noter que bien que les dictionnaires ne connaissent pas le mot coordonnation, on en trouve quelques utilisation sur Internet, qu’il est sans doute sage de considérer comme fautives tant que l’usage en reste minime !